Discours Royales

Taroudannt-province.com | Jeudi 17 Septembre 2009 01:55 • Mis à jour le 29 Septembre 2009 17:26
Texte intégral du message royal à la Première conférence internationale des conseils et institutions de l'émigration 03/03/09

SM le Roi Mohammed VI a adressé un message aux participants à la Première conférence internationale des conseils et institutions de l'émigration, organisée sous le Haut patronage de SM le Roi, à l'initiative du Conseil de la Communauté Marocaine à l'Etranger (CCME), dont les travaux se sont ouverts mardi à Rabat.
   
Voici le texte intégral du message royal, dont lecture a été donnée par M. Mohamed Moâtassim, Conseiller de SM le Roi.

"Louange à Dieu,
Prière et salut sur le Prophète, Sa famille et Ses compagnons,

Mesdames, Messieurs,

C’est un motif de joie et de fierté que le Maroc accueille la première Rencontre internationale des Conseils, institutions et élus de l’émigration des différents pays du monde.
Il Nous est agréable, à cette occasion, de souhaiter la bienvenue aux éminentes personnalités qui ont tenu à participer à cette importante rencontre. Nous saluons leur rôle positif et leur concours efficient dans l’encadrement et la gestion des affaires des communautés nationales émigrées.
Dans cette ambiance empreinte de confiance conjugée à la ferme volonté de construire un avenir meilleur, Nous tenons à rendre hommage au Conseil de la Communauté marocaine à l’étranger, qui a pris l’initiative d’organiser cette rencontre, la première du genre, et d’en faire un moment privilégié de réflexion collective et de prospective. Il se livrera à cet exercice à partir d’une évaluation des diverses expériences menées en la matière, et dont les interactions et les brassages sont de nature à conforter les intérêts de tous les immigrés, d’où qu’ils viennent et sans discrimination ni exclusive.

Mesdames, Messieurs,

Ainsi que vous le savez, les migrations sont désormais un phénomène mondial évoluant à un rythme accéléré et revêtant un caractère pluridimensionnel et multidirectionnel.
En effet, les problèmes que connaissent les immigrés sont devenus plus ou moins similaires, tant pour ce qui est de faciliter leur intégration dans les pays d’accueil, que lorsqu’il s’agit de leur garantir les conditions nécessaires pour pouvoir vivre dignement et apporter une contribution efficace au développement et au progrès de ces pays. Les problèmes sont également analogues lorsqu’il s’agit de consolider les liens culturels et les attaches sociales et de préserver et protéger l’identité de la mère-patrie. Il en est de même lorsqu’on se propose de réaliser la concorde, l’équilibre et la complémentarité entre les divers affluents qui irriguent les différentes identités des immigrés, d’où qu’ils viennent et où qu’ils se trouvent.
Par ailleurs, le monde aujourd’hui vit effectivement une "globalisation" civilisationnelle, à laquelle toutes les cultures humaines apportent leur contribution. Se nourrissant de la dialectique d’une interaction mutuellement enrichissante, la mondialisation à vocation à être au service du progrès de l’humanité entière. Elle devrait contribuer à la dissémination des valeurs d’entente, de paix, de tolérance, de coexistence et de solidarité entre les différentes communautés humaines. Ce sont ces idéaux qui confèrent leur dimension civilisationnelle positive aux migrations actuelles et qui alimentent les enjeux à venir pour les migrants, partout où ils se trouvent.
Pour autant, cette dimension positive, dans ses divers paliers, ne devrait pas nous faire perdre de vue les mutations profondes qui sont sous - jacentes à l’émigration, et qui tendent à ébranler les valeurs spirituelles et culturelles portées par tous les migrants du Sud vers le Nord ou de l’Est vers l’Ouest.
Aussi, en procédant à un examen approfondi des diverses problématiques politiques, juridiques, économiques, sociales, culturelles et spirituelles, outre celles concernant les droits de l’Homme, qui pourraient se poser pour les immigrés sous différentes latitudes, l’on est interpellé par cette question pressante qui retient l’attention conjointe de toutes les instances et les institutions concernées par les questions de l’émigration, à travers le monde.
Par conséquent, une approche collective et un traitement concerté de ces questions sont de nature, au regard des suggestions et propositions qui en découleront, à contribuer à la recherche de solutions appropriées, qui se mueront à terme en une démarche universelle. Unifiée et plurielle à la fois, cette démarche sera observée dans le respect de toutes les spécificités et les constantes nationales et locales. Elle requiert, parallèlement, la préservation des diverses identités, dans le cadre des valeurs et des principes universels.
Nous sommes persuadé que cette première rencontre internationale constituera un jalon fondateur d’une nouvelle tradition de large concertation et d’échanges d’expériences. Elle marquera, Nous en sommes convaincu, le point de départ pour la mise en place d’un espace structuré, solide, pérenne et crédible.
Les idées et les suggestions que vous formulerez, ainsi que les méthodes d’action que vous adopterez, aussi bien celles portant sur le vécu présent, que celles orientées vers la construction d’un avenir prometteur, auront assurément des retombées bénéfiques pour tous les émigrés, hommes, femmes et enfants. Ils n’en seront que plus heureux, là où ils se trouvent et donc aptes à favoriser la cohésion et l’harmonie entre les sociétés humaines, tout en participant à la protection des droits de l’homme et à la dissémination des valeurs de paix et de concorde entre les civilisations, les religions et les cultures.
Le Saint Coran dit : " Oh vous, les hommes ! Nous vous avons constitués en peuples et en tribus pour que vous vous connaissiez entre vous ". Véridique est la parole de Dieu Tout - Puissant.
Que Dieu vous accorde le succès.

Wassalamou alaîkoum wa Rahmatoullahi wa Barakatouh".

 

 
Envoyer
Votre Nom:
Votre Email:
Nom déstinataire:
Email déstinataire:
Commentaire:
 
Partager Imprimer Ajouter
Powered By Vala