Discours Royales

Taroudannt-province.com | Jeudi 17 Septembre 2009 02:22 • Mis à jour le 29 Septembre 2009 17:25
Texte intégral du Discours de SM le Roi au 15-ème Sommet du Mouvement des non-alignés Charm El-Cheikh 15/07/2009

Texte intégral du Discours de SM le Roi au 15-ème Sommet du Mouvement des non-alignés
 
SM le Roi Mohammed VI a adressé un Discours au 15-ème Sommet du Mouvement des non-alignés qui s'est ouvert, mercredi matin, dans la station balnéaire égyptienne de Charm El-Cheikh, sur la Mer Rouge.
 
Voici le texte intégral du Discours de SM le Roi, dont lecture a été donnée par le Premier ministre, M. Abbas El Fassi:.

"Louange à Dieu.
Prière et salut sur le Prophète, Sa famille et Ses compagnons.
Monsieur le Président.
Majestés, Altesses, Excellences.
Mesdames, Messieurs.

Il M'est agréable d'exprimer, tout d'abord, mes sincères félicitations à Mon vénérable frère, Son Excellence le Président Mohammed Hosni Moubarak, à l'occasion de son accession à la présidence du Mouvement des Non-alignés et de rendre hommage à la République arabe d'Egypte qui a pris de bonnes dispositions pour assurer le succès de cet important sommet.
Eu égard à la sagesse et au savoir-faire de Son Excellence et compte tenu du poids de la diplomatie égyptienne à l'échelle régionale et internationale, Je suis persuadé que notre mouvement saura, sous la présidence éclairée de Son Excellence, faire entendre sa voix et s'affirmer comme l'une des instances internationales les plus activement engagées dans la promotion de la paix mondiale et l'ancrage des nobles idéaux universels. Fort de ces valeurs, il sera également en mesure d'avancer résolument sur la voie de réforme tout en s'adaptant aux mutations que connaît le monde depuis l'avènement du troisième millénaire.
Je ne laisserai pas l'occasion passer sans rendre hommage à la présidence cubaine pour le savoir-faire et la clairvoyance avec lesquels elle a conduit et coordonné les travaux de notre mouvement. Je salue également les efforts louables qu'elle a déployés en vue de faire prévaloir l'esprit de consensus entre les Etats membres.
Je tiens également à vous assurer du soutien total du Royaume du Maroc aux efforts visant à redonner à notre mouvement l'aura et le dynamisme que nous lui souhaitons et à en faire une importante force de proposition et de négociation, capable de se mettre en phase avec les défis et les mutations accélérées survenues sur l'échiquier mondial, et d'aider à l'instauration de relations internationales plus équilibrées, tout en faisant entendre la voix des pays en développement au sein des enceintes multilatérales.
Cet objectif ne saurait être atteint que si tous les Etats membres demeurent attachés aux principes et aux objectifs du Mouvement. Mieux encore, cela restera tributaire de notre capacité à surmonter nos dissensions internes et autres différends artificiels et à nous engager à mettre en place une plate-forme commune de coopération et de solidarité face aux défis présents et à venir.

Monsieur le Président.

Majestés, Altesses, Excellences.

Si le monde est sorti, au tournant du siècle passé, de la tourmente de la polarisation idéologique, il se trouve aujourd'hui confronté à une nouvelle réalité, celle de la prédominance des intérêts nationaux à l'ère d'une mondialisation déferlante qui pousse vers la formation de groupements régionaux forts et agissants et la prévalence d'une gouvernance internationale aussi défaillante qu'injuste.
Cette situation a eu pour principale conséquence de susciter des menaces globales liées à la crise financière et économique mondiale et aux effets de plus en plus pernicieux sur les plans social et économique. Elle se caractérise également par la prévalence, en de multiples régions du globe, de contextes politiques précaires, auxquels s'ajoutent les répercussions inquiétantes du changement climatique, l'aggravation des fléaux du chômage, de la pauvreté et des maladies ravageuses, ainsi que les problèmes liés à l'immigration clandestine, la piraterie, la traite d'êtres humains, le crime organisé et la prolifération des armes de destruction massive.
Il va sans dire que face à ces problématiques planétaires aux incidences profondes, les initiatives unilatérales ne sont d'aucun secours et ne sauraient prétendre à l'efficacité d'une action collective coordonnée face aux enjeux décisifs qui nous interpellent, aux défis qui se posent à l'échelle mondiale et aux crises internationales auxquelles nous sommes confrontés.
En exprimant sa ferme conviction quant à la nécessité de demeurer attaché aux principes du Mouvement des Non-alignés en tant que fondements de la politique étrangère de ses membres, le Royaume du Maroc réaffirme l'impératif qui incombe au Mouvement de rénover ses structures et de réformer ses méthodes de travail. Ceci devrait lui permettre de développer et rationaliser les cadres de concertation constructive et consensuelle y afférents et d'élaborer des mécanismes d'intégration permettant d'engager des actions collectives fortes et efficientes.
Il devient, donc, urgent de renforcer les différentes formes de coopération sud-sud et d'activer les programmes de coopération à l'échelle des ensembles interrégionaux et des forums continentaux, outre la nécessité d'une coordination accrue avec le groupe des 77 + la Chine.
La volonté d'intensifier la coopération entre nos pays et d'en élargir les champs d'action ne doit nullement occulter l'importance de la coopération entretenue avec les pays du Nord, à travers des partenariats fructueux et pluridimensionnels, conformément aux engagements souscrits par ces pays lors des conférences internationales y afférentes.
De ce fait, engager un vrai dialogue entre le Nord et le Sud devient une nécessité impérieuse et un maillon essentiel dans la dynamique des efforts déployés par la communauté internationale pour apporter des réponses efficaces aux problèmes globaux et remédier aux situations inquiétantes qu'ils génèrent, mettant en péril la paix, la sécurité et le processus de développement.
A cet égard, Nous insistons sur l'importance d'une relance des négociations de Doha sur la libéralisation du commerce mondial. Cette reprise devrait être menée dans un esprit de solidarité et de consensus pour aider à la consolidation du système commercial multilatéral et à une meilleure maîtrise des déséquilibres entre le Nord et le Sud.

Monsieur le Président.

Majestés, Altesses, Excellences.

Notre mouvement possède les atouts nécessaires pour s'acquitter du rô le qui est le sien en tant que partenaire responsable et engagé ayant à cœur d'apporter sa contribution positive au renforcement du cadre international de concertation et d'action, en vue de trouver des solutions efficaces et consensuelles permettant de faire face aux crises mondiales actuelles et d'en atténuer les effets pervers.
A cet effet, notre mouvement est plus que jamais appelé à s'inscrire positivement dans cette démarche et à apporter son concours efficient à la consolidation des règles de bonne gouvernance, empreintes d'équité et d'équilibre et à même de consolider la paix et la sécurité dans le monde et d'aider à la réalisation des objectifs de développement humain durable.
En dépit de cette situation internationale fort préoccupante, on note des prémices d'ouverture qui appellent à l'optimisme. En effet, certaines superpuissances mondiales ont exprimé leur volonté de réserver un traitement positif à des problématiques globales touchant notamment la promotion du dialogue des civilisations, la nécessité d'endiguer la prolifération des armes de destruction massive, l'ancrage de la culture de respect des droits de l'Homme et l'impératif d'œuvrer pour le règlement des conflits régionaux persistants. Ce sont autant de signaux forts qui ouvrent la voie à une refonte de l'agenda international sur la base d'engagements audacieux et clairement définis.
Aussi notre mouvement se doit-il, en tant que partenaire majeur, d'être constructif face aux efforts consentis par la communauté internationale pour favoriser l'avènement d'un monde plus démocratique, plus sûr, plus juste et plus solidaire. Cela devrait se traduire par la mise en place de mécanismes permettant d'agir et d'accompagner les événements et les évolutions intervenus à l'échelle mondiale. Ainsi, notre mouvement cessera d'être cantonné dans une position exclusivement réactive et ne restera plus l'otage de slogans galvanisateurs et de proclamations d'intentions, lesquels ne sauraient avoir l'efficacité d'une action concrète, pas plus qu'ils ne sont à la mesure des capacités et des potentialités qui sont les nôtres.
Il nous incombe, dans le cadre de la solidarité internationale pour la paix et le développement, de poursuivre nos efforts constructifs et de mobiliser les potentialités de notre mouvement pour éteindre les foyers de tension et de conflit à l'aide de moyens pacifiques efficients. Il nous faudra également œuvrer au règlement des différends internes et régionaux, surtout au Moyen Orient et dans le continent africain.
A cet égard, il est à noter que la question palestinienne a bénéficié, depuis la création de notre mouvement, de l'appui total et constant de ses membres. Un vaste mouvement de soutien international a, ainsi, pu être mobilisé pour la défense des droits du peuple palestinien, dont, et au premier chef, celui de créer un Etat indépendant avec Al-Qods al-Charif pour capitale, dans le cadre de la vision des deux Etats.
En Notre qualité de Président du Comité Al-Qods, nous réaffirmons notre engagement à poursuivre l'action sincèrement menée avec toutes les parties concernées et les puissances mondiales pour l'instauration d'une paix juste, durable et globale dans la région du Moyen Orient, dans le cadre des résolutions de la légalité internationale, de "la feuille de route" et de l'initiative de paix arabe.
Nous oeuvrons sincèrement à la préservation du statut juridique de la ville sainte d'Al-Qods, à la sauvegarde de ses symboles religieux sacrés et à la défense de son identité spirituelle et civilisationnelle, en tant qu'espace de tolérance et de coexistence des religions célestes. Nous apportons également notre concours à la mise en œuvre de projets et d'actions concrètes pour soutenir la résistance de nos frères palestiniens parmi les habitants de la ville sainte.
Par fidélité aux principes et aux objectifs de notre mouvement, le Maroc s'est constamment attaché à traduire dans les faits sa solidarité permanente et renouvelée avec les pays africains frères. En effet, outre des initiatives réalistes et concrètes, destinées à aider leurs peuples respectifs à réaliser le développement durable auquel ils aspirent, il met à leur disposition l'expertise et le savoir-faire dont il dispose en la matière.
Parallèlement à la formation assurée à des générations de cadres africains, notre engagement solidaire envers ces pays frères trouve son illustration dans le concours apporté par le Maroc à la mise en œuvre de chantiers voués au développement humain, et sa participation à de nombreuses opérations de maintien de la paix, menées sous l'égide de l'Organisation des Nations unies.
Dans le même esprit de solidarité, le Royaume du Maroc a annulé les dettes des pays africains les plus pauvres, levé les barrières douanières pour leurs produits et encouragé les importations en provenance de ces pays, outre la réalisation, à leur profit, de projets de développement répondant aux besoins de leurs populations respectives.

Monsieur le Président.

Majestés, Altesses, Excellences.

La volonté de réaliser nos grands projets stratégiques et de concrétiser nos objectifs et nos ambitions communs, reste tributaire de la consolidation du rô le qu'il appartient à notre mouvement de jouer en apportant son concours efficient à l'action visant à changer la situation dans un monde tourmenté et en proie aux défis les plus divers. Un monde dont nous souhaitons qu'il soit plus sûr, plus équilibré, plus équitable et plus humaniste, apte à assurer un avenir meilleur pour les générations montantes.
Le Royaume du Maroc se dressera toujours en défenseur des principes du mouvement et demeurera fidèle aux engagements auxquels il a souscrit pour faire triompher les causes justes. Il entend également poursuivre l'action solidaire qu'il mène pour aider au développement des pays frères parmi les membres du mouvement des non-alignés.
Puisse Dieu nous aider à œuvrer pour le bien de nos peuples frères et amis et dans l'intérêt bien compris de l'humanité tout entière.

Merci de votre attention.

Wassalamou alaikoum warahmatollahi wabarakatouh".


 
Envoyer
Votre Nom:
Votre Email:
Nom déstinataire:
Email déstinataire:
Commentaire:
 
Partager Imprimer Ajouter
Powered By Vala